À propos du Gravelot à collier interrompu

Au printemps dernier, le préfet a autorisé la réouverture des plages alors que la nidification de cet oiseau n’était pas terminée. Le gravelot avait profité de l’absence d’humains pour faire son nid en haut des plages de l’île.

La reprise de la fréquentation des plages a entraîné le dérangement et la destruction de nombreux nids, alors que cette espèce se raréfie en Europe.

Voici un dessin d’un adulte en période nuptiale et une photo d’un nid. Vous le reconnaîtrez surtout, en marchant en haut de plage, comme un petit oiseau qui court vers la mer, à votre approche, pour vous inciter à le poursuivre et par la même, à vous détourner de son nid : petite dépression tapissée de coquillages brisés, contenant trois œufs de couleur grisâtre tachetée, en haut de plage, dans la laisse de mer constituée de coquillages.

L ‘an dernier, les nids repérés ont été protégés au milieu d’un enclos limité par de la rubalise, mis en place de façon diligente, par les services municipaux.

Il faut veiller aussi à ne pas déranger les parents qui couvent, pour ne pas compromettre la reproduction.

           

Pin It on Pinterest

Share This