Le printemps arrive ! Que faire en présence de nids de frelons asiatiques ?
Il faut être vigilant entre le mois de mars et le mois d’avril et jusqu’en mai et juin.
Il faut faire le tour en regardant les choses inertes comme les tas de bois, l’intérieur des parasols, les auvents et dans les murs anciens les trous qui permettraient aux insectes de s’installer.
Il faut également être vigilant si l’on a des haies à tailler. Il ne faut surtout pas y toucher sans risquer d’être piqué, la cueillette des mûres, car les buissons peuvent abriter aussi des nids.

En cas de nidification, il ne faut pas prendre peur, ni s’énerver, cela risque d’énerver les frelons. Appelez la communauté de communes au 02 51 35 89 89, en cas de pré-nid ou de nid, qui dépêchera un intervenant. Surtout ne jamais intervenir soi-même.

L’intervention se déroule dès le lendemain du signalement, si le nid est confirmé, la destruction est programmée. Les interventions s’effectueront très tôt le matin ou tard le soir, afin que tous les individus soient tous dans le nid. Le nid est laissé en place un jour ou deux afin d’être sur que tous les individus sont contaminés par l’insecticide employé.

Des pièges simples peuvent être réalisés à partir d’une bouteille en plastique vide.

1 – Fabriquez votre piège à frelons asiatiques :

2 – Utilisez un appât sélectif pour attirer les frelons asiatiques

Versez un appât le plus sélectif possible par le haut  dans la bouteille. Le but est de piéger autant que possible seulement les frelons asiatiques et surtout pas les abeilles.

L’appât sélectif le plus efficace se compose de :

  • Un quart de volume de sirop de grenadine ou de cassis, utilisé pur ;
  • Un demi-volume de bière brune ;
  • Un quart de volume de vin blanc (qui repousse les abeilles).

Rechargez le piège en appât tous les 15 jours environ. Lorsqu’un ou deux frelons seront pris au piège, ils émettront des signaux de détresse attirant les autres frelons alentour.

3 – Utilisez les pièges à frelons asiatiques aux bonnes périodes

Afin de piéger sélectivement le frelon asiatique, ne mettez vos pièges en place que pendant deux périodes bien précises, afin d’éviter que trop d’insectes autres que des frelons asiatiques ne soient piégés :

  • Du 1er février au 15 avril, période où le frelon asiatique sort d’hibernation ;
  • Du 15 octobre à la fin novembre.

4 – Placez les pièges à frelons asiatiques

  • Un ou plusieurs pièges, selon la taille de votre jardin.
  • En hauteur, par exemple dans un arbre.
  • En dehors des endroits assidûment fréquentés : terrasse, entrée de la maison, terrain de jeux des enfants…

5 – Débarrassez-vous du piège rempli de frelons

Au bout d’un moment, votre piège est saturé de frelons et ne fonctionne plus. Cependant certains frelons peuvent être encore vivants à l’intérieur. Prenez des précautions pour vous débarrasser de ce piège :

  • Placez le piège dans un seau ou une bassine.
  • Remplissez le piège et le récipient avec de l’eau pour noyer les frelons.
  • Attendez 24 heures.
  • Mettez le piège à la poubelle.
  • Remplacez-le par un autre si besoin.

6 – Faites détruire les nids de frelons asiatiques

Si votre piège se remplit de nombreux frelons, il y a sans doute un nid près de chez vous.

  • Ne vous aventurez en aucun cas à le rechercher, encore moins à tenter de le détruire, le danger de se faire piquer est trop grand : une seule piqûre peut entraîner un grave choc anaphylactique chez une personne allergique.
  • Renseignez-vous à la communauté de communes pour obtenir les coordonnées de professionnels qui interviennent dans votre région.
  • Faites appel exclusivement à ces professionnels

La destruction des nids de frelons n’est pas obligatoire, mais si vous n’y avez pas procédé, vous seriez tenu pour responsable si quelqu’un se faisait piquer.

 

Pin It on Pinterest

Share This