DÉPISTAGE DU CANCER DU COL DE L’UTÉRUS

 

Le cancer du col de l’utérus peut être évité
grâce à la vaccination contre le HPV et le dépistage.

 

Agissons pour notre santé !
1000 morts par an en France, c’est trop !

Les cancers du col de l’utérus sont provoqués par des virus de la famille des papillomavirus humains (HPV). Ces virus se transmettent par voie sexuelle. En général, le corps parvient à les éliminer. Mais dans certains cas, ces infections peuvent persister et provoquer à terme plusieurs cancers différents aussi bien chez la femme que chez l’homme : cancer du col de l’utérus est le plus connu mais cela peut toucher aussi l’anus, la vulve, le vagin, les amygdales, l’oropharynx et le pénis.

Il existe deux moyens complémentaires :

Une vaccination contre les papillomavirus humains (HPV), recommandée pour toutes les jeunes filles et, depuis janvier 2021, pour tous les jeunes garçons dès l’âge de 11 ans. Plus nous les vaccinerons jeunes, meilleure sera la réponse immunitaire avec la
production d’anticorps importante et durable. Ils protégeront aussi leur futur partenaire à l’âge adulte.

Un test de dépistage. Même vaccinée, les femmes doivent se faire dépister par un
prélèvement sur le col de l’utérus à partir de 25 ans jusqu’à 65 ans. L’objectif du dépistage est de repérer, pour mieux soigner, des lésions bien avant le stade de cancer.

Parlez-en autour de vous et à votre médecin traitant

Pour en savoir plus sur le cancer du col de l’utérus,

rendez-vous sur le site de l’INCa. (www.e-cancer.fr)

       

 

Pin It on Pinterest

Share This